Travaux sur la toiture : comment l’isoler ?

De nombreux articles traitent ce sujet : « comment isoler sa toiture ? ». La raison est qu’il s’agit d’un point fondamental lors de travaux dans une construction neuve ou une rénovation. Il a pour intérêt principal de supprimer les ponts thermiques. Diverses expertises démontrent que les déperditions thermiques sont très importantes par le toit. Elles représentent près de 30% de ce qui s’opère sur une maison. Par conséquent, il est crucial pour affronter l’hiver de bien savoir l’isoler. Ainsi, il faut connaître les points déterminants pour la réussite d’une isolation de toiture.

Quels sont les différents procédés d’isolation d’une toiture ?

L’isolation d’une toiture est une tâche qui nécessite un savoir-faire et de l’expérience. Pourquoi ? Parce qu’il existe deux techniques principaux pour isoler un toit dont la maîtrise requière du professionnalisme.

L’isolation d’une toiture par l’intérieur

Si l’on établissait une statistique des isolations de toiture, la méthode la plus appliquée est celle par l’intérieur. La technique consiste à isoler la toiture depuis l’intérieur, c’est-à-dire, sous le toit. En d’autres termes, il s’agit ni plus ni moins d’une isolation des combles en posant les isolants par la pente du toit ou par le plancher.

·         Combles aménagés

Dans ce type de cas, l’isolation de la toiture par l’intérieur se fait par la pose de l’isolat entre les chevrons soutenant le toit. Pour ce faire, un isolant est collé entre chaque chevron. Ensuite, il est recouvert d’une planche de placo. De cette manière, les combles sont aménagés et il est possible d’y habiter.

·         Combles non aménagés

Dans le cas où les combles ne sont pas aménagés, l’isolation par le toit se fait par la simple pose de l’isolant au niveau du plancher des combles. Cela est tout aussi efficace que le système pour les combles aménagés, mais surtout simple à réaliser. Un particulier souhaitant isoler sa toiture peut pratiquement le faire sans avoir à recourir à une aide extérieure.

Comme avantage, l’isolation par l’intérieur est peu coûteuse contrairement à la méthode de l’isolation par l’extérieur. Cette dernière est onéreuse, ce qui en fait un second choix pour les couvreurs professionnels comme pour les propriétaires.

Cependant, l’isolation par l’intérieur a l’inconvénient de rogner sur le volume intérieur, qui rappelons-le, est déjà restreint dans les combles. Et si les charpentes sont apparentes dans le cadre d’un aménagement de la pièce, le côté rustique et brut du bois n’est pas réellement mis en valeur.

L’isolation du toit par l’extérieur

Pour isoler une toiture, il est aussi possible de le faire par l’extérieur. Cette méthode fait appel à des travaux d’isolation s’opérant au-dessus du toit. Une couche d’isolant est posée entre la charpente et la couverture. Mais, la pose peut se faire selon deux techniques bien distinctes :

·         Pose de l’isolant sur volige

Les travaux sont réalisés sur une construction neuve. La pose de l’isolant est précédée de la fixation de lames d’air qui augmentent l’efficacité thermique de la toiture.

·         Pose de l’isolant sur chevrons

Cette technique est plus adaptée pour une construction ancienne en rénovation. L’isolant est directement fixé sur les chevrons de la charpente. L’isolation thermique est aussi performante que sur une pose sur volige.

En termes d’atouts, l’isolation par l’extérieur ne touche pas à l’espace intérieur. Pour un aménagement des combles, il s’agit d’une solution parfaitement faisable. Entre autres, l’esthétique de la pièce n’est pas entamée. Au contraire, les charpentes apparentes ajoutent un cachet tout à fait unique.

Néanmoins, si l’esthétique a un coût dans le cas d’une isolation par l’extérieur, c’est bien à cause de la facture finale des travaux, en particulier s’il s’agit d’une rénovation. Cette méthode est donc un meilleur choix sur une construction neuve. De plus, les combles ne sont pas encombrés d’isolants.

Travaux sur la toiture : comment l’isoler ?
N\\\\\\\'hésitez pas à noter cette page 🙂