Titre : 4 astuces pour sublimer votre jardin avec des rosiers !

Titre : 4 astuces pour sublimer votre jardin avec des rosiers !

Les roses sont millions et il existe un rosier pour chaque situation. Des plus petits aux plus vertigineux, des plus classiques aux plus audacieux, il y a autant de rosiers que vous pouvez avoir d’envies, d’idées et… d’emplacements ! En voici une belle brassée pour vous inspirer et vous faire craquer !

Dans les massifs de rosiers

Pour obtenir de beaux massifs de roses, il faut porter votre choix sur les rosiers dits « arbustifs ». D’une hauteur de 1,50 mètre de hauteur minimum, ils peuvent s’employer de façon isolée ou associés à d’autres arbustes et massifs utilisés en haies.

Pour les sujets les plus petits, autour d’1,50 mètre, nous vous conseillons la catégorie « Cornélia » vêtue d’un beau rose abricot, la « Graham Thomas » et son jaune délicatement parfumé, ou encore la « Rush » d’un rose pâle séduisant. Pour un rosier arbustif de plus grande envergure, au-delà d’un 1,80 mètre, optez pour un « F.J Grootendorst » au rouge vif magistral et fascinant.

Sur la façade de votre maison

Plus qu’un simple ornement sur une façade, un rosier peut devenir le visage même de votre maison ! Faites confiance au New Daw pour prendre possession des plus grandes hauteurs de votre bâtisse avec ses branches qui peuvent atteindre 5 mètres. Ne démontrant aucune exigence particulière tant au niveau du sol que de l’exposition, le New Daw possède aussi des fleurs très résistantes face aux intempéries. Il est donc parfaitement adapté à ce genre d’usage.

Pour une maison de plain pied, ou pour décorer votre abri de jardin (https://www.chaletdejardin.fr), vous pouvez opter pour une variété un peu plus petite, la « Centenaire de Lourdes » grimpante. Avec ses roses doubles, ses tiges sans trop d’épines et ses branches de 2 à 3 mètres, ce rosier facile à palisser est parfait pour courir entre vos fenêtres et orner votre façade de cascades de roses.

Les rosiers couvre-sols

Dans ce rôle très particulier de couvre-sol, il est capital de ne pas faire d’erreur de casting. Dirigez-vous plutôt vers les rosiers à fleurs groupées, aux noms savants de polyanthas ou de floribundas. Grâce aux nombreuses branches qu’ils émettent à partir du sol, chacune portant une succession de bouquets renouvelés durant toute la période estivale, ces rosiers-là produisent de somptueux bas-massifs, idéaux pour colorer vos bordures.

Les noms à retenir ? Tapis Rouge ou Tapis Volant, entre 30 et 40 cm de haut, ou Rose Cascada un peu plus haute avec ses 80 cm ornés de fleurs rose fuchsia.

Les rosiers pour vos clôtures

Pour monter et déborder de vos clôtures, osez associer plusieurs types de rosiers ! Lors des floraisons communes, cela va produire un effet visuel tout à fait remarquable. Avec des variétés remontantes, c’est l’assurance d’avoir des explosions de couleurs de juin à septembre.

La variété « Pink Could », qui a démontré sa belle résistance aux maladies et aux expositions très ensoleillées, produit des branches de 4 mètres de haut, ce qui en fait la candidate idéale à ce genre d’emploi.

Quant au vigoureux « Gardenia », il atteint 5 à 7 mètres de hauteur grâce à des branches très souples qui grimpent sans difficulté le long des murs et retombent de l’autre côté de votre clôture, avec une profusion de fleurs blanches à son sommet. Il faut cependant noter que sa floraison unique a lieu en juin.

Titre : 4 astuces pour sublimer votre jardin avec des rosiers !
N\\\\\\\'hésitez pas à noter cette page 🙂