Prendre soin des plantes d’intérieur

Prendre soin des plantes d’intérieur

Le plus souvent, pour redonner vie et couleurs à l’intérieur d’une maison, vous pouvez y mettre de belles plantes fleuries ou vertes. Et pour garantir leur bonne tenue, il faut respecter chacune de leurs exigences particulières.  Les plantes d’intérieur sont à la fois décoratives, dépolluantes et occupent une place de choix aussi bien dans la véranda que le séjour. Pour que ces alliées naturelles continuent à apporter de la fraicheur à votre décoration, voici ici quelques astuces qui vont s’avérer très utiles.

Les plantes d’intérieur apprécient le rempotage

Il arrive un moment où les racines de vos plantes ne peuvent plus se développer, dans ce cas un rempotage s’avère indispensable.  Vous pouvez vérifier cela en retournant la plante et en retirant le pot. Vous allez par exemple constater que de nombreuses racines apparaissent autour de la motte. Un autre signal peut être la présence de sels minéraux qui apparaissent sur les parois du pot sous forme de couche blanche.

En général, l’opération de rempotage doit se réaliser tous les trois ans, de préférence en automne ou au printemps pour les plantes à croissance rapide.  Pour que ce soit assez facile, vous devez cesser tout arrosage environ une à deux semaines avant. Choisissez un pot d’une contenance supérieure et après avoir drainé le fond avec des billes d’argiles, ajoutez-y un terreau destiné aux plantes d’appartement. Il suffit alors de poser la plante au centre, d’ajouter un peu de terreau sur les côtés et d’arroser après avoir tassé.

Dans le cas où votre plante aurait déjà atteint la taille souhaitée, vous devez couper les extrémités des racines avec un sécateur désinfecté. Pour les plantes beaucoup trop lourdes pour le rempotage, vous allez pratiquer un surfaçage afin d’apporter aux plantes les éléments nutritifs dont elles ont besoin. Surfacer une plante revient à retirer quelques centimètres de terre en surface et à mettre du terreau neuf la place. Si vous avez plutôt opté pour un terrarium, veillez simplement à ce qu’il soit dans un emplacement adapté.

Les plantes d’intérieur aiment les bons emplacements

Il est connu que les plantes ont besoin de soleil pour bien se développer, mais si elles sont destinées à l’intérieur, une exposition directe va le plus souvent les abimer. Ainsi, il est recommandé de les protéger par un voilage ou de les disposer dans un endroit assez éclairé de la maison. Si vous placez un terrarium à environ 4 m de la fenêtre, il va recevoir deux fois moins de lumière qu’une plante placée tout près.

Vous pouvez aussi remplacer l’éclairage naturel avec un éclairage adapté comme les lampes à sodium, à mercure ou des tubes fluorescents. Si vous ne voulez pas vous préoccuper de cet aspect, il existe des plantes costaudes qui peuvent vivre environ quinze ans comme la langue de belle-mère ou sansevière. Les plantes increvables qui s’adaptent aisément à la lumière comme le zamioculcas de couleur vert brillant constituent aussi une bonne alternative.

Notez qu’en regroupant autant que possible les plantes dans une maison, elles peuvent créer une espèce de microclimat propice à leur bonne santé comme dans le cas d’un beau terrarium. Ce qui rend d’ailleurs l’entretien et l’arrosage des plantes plus facile.

Les plantes d’intérieur adorent se faire arroser

La terre de vos plantes n’a pas besoin d’être trop mouillée, cela n’est pas non plus indiqué qu’elle soit trop sèche. Il suffit en effet de la mouiller de façon à ce qu’elle soit simplement humide au toucher. De ce fait, arroser les plantes tous les 15 jours ou une fois par semaine est largement suffisant pour qu’elles se développent convenablement. En été par contre, un arrosage quotidien peut s’avérer indispensable, ainsi qu’un brumisateur pour vaporiser le feuillage.

Étant donné que l’air à l’intérieur de votre maison est asséché, cela rend difficile le maintien d’un bon degré d’humidité. Vous allez devoir régulièrement vaporiser vos plantes ou mettre en place un humidificateur maison. Pour cela, il suffit de regrouper toutes vos plantes dans un cache-pot ou une soucoupe remplie de gravier et de l’inonder d’eau. Au fur et à mesure que celle-ci s’évapore, elle comble vos plantes.

À moins que vous soyez un adepte des plantes grasses, vous devez tenir celles-ci loin des sources de chaleur comme les cheminées et les radiateurs. Et si certaines de vos plantes sont suspendues, elles requièrent un arrosage quotidien compte tenu du fait que l’air est plus sec. Pour prendre soin d’un terrarium, deux arrosages par ans suffisent amplement.

Conclusion

En général, si vous rempotez votre plante au printemps, l’apport en engrais doit débuter un mois après. Cette opération doit être réalisée en moyenne une fois toutes les deux semaines jusqu’à en septembre. Si vos plantes ont de grandes feuilles, il faut les nettoyer à l’aide d’une éponge humide chaque quinzaine. Si les feuilles sont poilues comme dans le cas des saintpaulias, évitez de mettre de l’eau dessus, de peur que cela ne leur laisse des tâches. Certains terrariums ont simplement besoin d’un nettoyage régulier et d’un taillage des branches jugées trop grandes.

Prendre soin des plantes d’intérieur
N\\\\\\\'hésitez pas à noter cette page 🙂