Plantation du rosier : technique, période

Plantation du rosier : technique, période

Vous avez envie de planter des rosiers ? Alors comment s’y prendre pour bien les planter et les entretenir ?

Pourquoi on aime le rosier ?

Le rosier c’est avant tout de magnifiques fleurs de couleurs variées et flamboyantes accompagné d’un doux parfum délicat, sa floraison s’étend du printemps jusqu’à la fin de l’automne, et son feuillage vert est semi-persistant. C’est un arbuste facile à cultiver, robuste et résistant au froid, que vous pourrez garder des dizaines d’années. Il embelli et met en valeur les murs de la maison, les balcons, les talus, il peut être en massif au centre du jardin mais aussi sur une treille au dessus d’une porte ou d’une terrasse. Le rosier fait parti de la famille des rosacées, il en existe plus d’une centaine d’espèces ! On peut le trouver sous forme de petit arbuste, grimpant ou rampant.

Comment, quand et où le planter ?

Le rosier se plait partout, mais a une préférence pour les sols argileux, siliceux, et peu calcaires, l’eau ne doit pas y être stagnante, le sol doit être bien drainé. Il faut au rosier un climat tempéré, avec un emplacement aéré et ensoleillé. La plantation en terre s’effectue de préférence en automne et surtout pas en période de gel.

  • Creuser un trou d’environ 50cm de profond sur 50cm de large.
  • Mettre un peu de compost ou de terreau au fond, pour enrichir la terre.
  • Séparer doucement avec vos doigts les racines, et penser à bien les humidifier avant de planter le rosier en terre.
  • Recouvrir avec un mélange de terre et de terreau bien tassé et arrosez.

(Pour une plantation en pot, le printemps sera une période plus favorable.) Si vous ne vous sentez pas de planter vos rosiers, vous pouvez faire appel à un jardinier. N’hésitez pas à suivre ce site : Abctravaux.org, afin d’obtenir des simulations de prix pour la pose de votre rosier.

Quels problèmes le rosier peut il rencontrer ?

Le rosier peut être victime de parasites ou de maladies comme les pucerons, les cochenilles, les champignons (taches noires, Oïdium), la rouille ou encore la chlorose (blanchiment des feuilles) qui peuvent l’abîmer, l’affaiblir ou même le ravager si vous ne le traitez pas, heureusement il existe des répulsifs 100% bio pour vous en débarrasser, des produits que vous pourrez confectionner vous même ou trouver facilement en jardinerie.

La taille

Pour que le rosier se fortifie, il est nécessaire de le tailler une fois par an au début du printemps et de penser à enlever régulièrement les fleurs fanées pour favoriser une floraison abondante.

Plantation du rosier : technique, période
N\\\\\\\'hésitez pas à noter cette page 🙂