Les conseils d’une fleuriste pour prendre soin de vos plantes d’intérieur

Les conseils d’une fleuriste pour prendre soin de vos plantes d’intérieur

Dans un environnement de plus en plus pollué, les plantes d’intérieur se présentent comme une protection naturelle du fait que certaines d’entre elles purifient l’air en plus de décorer magnifiquement votre living, votre véranda, votre salle d’eau…

C’est dans la perspective que vous soyez adepte des plantes d’intérieur que votre fleuriste vous donne les conseils qui suivent. Ils portent sur les soins à donner à vos plantes d’intérieur.

Bien choisir vos plantes d’intérieur

L’entretien de vos plantes d’intérieur se pose avant même que vous les achetiez, car au moment de faire votre choix, vous aurez à vous demander le rendu de telle ou telle plante dans votre maison, la place qu’elle y occupera étant donné qu’elle aura des besoins spécifiques en termes d’ensoleillement, d’hygrométrie…

Avant toute chose, nous vous conseillons d’opter pour des plantes d’intérieur qui bourgeonnent afin de pouvoir profiter de la période d’épanouissement des fleurs, propre à diffuser un parfum d’ambiance naturel dans vos espaces.

N’oubliez pas de vérifier que vos plantes d’intérieur soient en parfaite santé et ne soient pas assaillies par les microbes et les parasites.

Si les racines de vos plantes sont apparentes et nombreuses en regardant le vase qui les contient, c’est le signe que vous devez procéder à un rempotage.

Rempoter vos plantes d’intérieur

Le rempotage devient essentiel à partir du moment où vos plantes d’intérieur ne peuvent plus croitre au niveau de leurs racines. Pour s’en apercevoir, il suffit de retourner la plante et d’en ôter le vase. La présence d’une quantité importante de racines agglomérées autour de la motte signifie clairement que le rempotage doit être effectué.

Il en est de même lorsque vous verrez des résidus blancs de sels minéraux se poser au niveau des parois du vase.

Le rempotage se fait traditionnellement au printemps, mais se pratique aussi en automne pour les plantes d’intérieur qui croissent de manière rapide. Quoiqu’il en soit, veillez à toujours faire votre rempotage en dehors de la saison de floraison.

Ce travail d’entretien consiste en pratique à préparer du terreau, un vase de dimension supérieure à celui qui porte la plante et enfin, un sécateur préalablement désinfecté.

Il faut ensuite libérer la plante de son pot en grattant précautionneusement la motte. Seules les racines mortes ou blessées seront à couper.

Placez une pierre sur le trou d’évacuation d’eau du nouveau pot afin que les racines ne viennent pas s’y enfoncer. Ajoutez du terreau frais à la base du pot et tassez. Posez ensuite votre plante d’intérieur avec la motte un peu au-dessous du rebord du vase et tassez du substrat en-dessus.

Pour terminer, il faudra bien arroser le tout et déposer la plante à l’abri des rayons du soleil pendant quelques jours.

Rempoter en gardant la taille de la plante

Le rempotage d’une plante qui a atteint la taille idéale se fait de la même manière que ci-dessus sauf qu’on peut sectionner les extrémités des racines avec un sécateur propre et ce, après le grattage de la motte. Au coupage des racines, on ajoutera aussi un léger taillage.

Il convient de signaler qu’un rempotage fréquent est préférable à une plante d’intérieur avec des racines qui se développent en dehors de sa motte.

Pour les plantes qui ne requièrent pas de rempotage fréquent ou qui sont devenues trop imposantes pour être déplacées, un surfaçage suffira. Il s’agit de remplacer quelques centimètres de terre par du terreau frais ce qui permet aux racines de bénéficier de nutriments entrainés jusqu’à elles par l’eau d’arrosage.

Arroser ses plantes d’intérieur

L’entretien de vos plantes d’intérieur passe aussi par l’arrosage qui doit se faire de manière équilibrée pour ne pas les tuer en asphyxiant les racines et partant, en privant les feuilles de nutriments.

L’arrosage est fait correctement lorsque la terre est humide sans être trop mouillée ni trop sèche. Il se fait une fois par semaine voire même une fois toutes les quinzaines. L’arrosage journalier peut cependant devenir utile en cas de forte chaleur de même qu’un brumisage des feuilles.

Sachez qu’un pot en argile retiendra l’humidité moins longtemps comparé à un pot en plastique.

Pour retrouver davantage de conseils sur l’entretien de vos plantes, je vous invite d’ailleurs à visiter le site de Béa Fleurs, une fleuriste à nice très passionnée !

Adopter les bons réflexes

Pour un bon entretien de vos plantes d’intérieur, vous avez intérêt à gérer le taux d’humidité de vos espaces et ce, en optant pour un humidificateur ou en adoptant des habitudes comme la vaporisation des feuilles, le dépôt de vos plantes dans des cache-pots préalablement remplis de gravier ce qui remplacera parfaitement l’humidificateur une fois inondé d’eau.

Placez aussi vos plantes loin des sources de chaleur sauf s’il s’agit de plantes grasses et ne lésinez pas sur l’arrosage lorsqu’il s’agit de plantes suspendues, encore plus concernées par l’air asséché.

Parlons maintenant d’exposition. Votre plante d’intérieur devra bénéficier de lumière. Privilégiez les fenêtres, notamment celles qui sont exposées du côté Est et ne brûlez pas vos feuilles en exposant vos plantes à une lumière trop directe. L’idéal sera de mettre votre plante à 1,5mètres de vos ouvertures.

A défaut de lumière naturelle, vous pouvez opter pour des lampes à mercures, des lumières fluorescentes…

Pour terminer, si vous faites partie de ceux et de celles qui n’arrivent pas à faire épanouir leurs plantes intérieures malgré tous ces conseils d’entretien, commencez par les plantes les plus résistantes telles que la sansevière, le zamioculcas… Votre fleuriste saura vous guider sur ce point.

Les conseils d’une fleuriste pour prendre soin de vos plantes d’intérieur
4 (80%) 1 vote