Cap sur les rosiers décoratifs

Cap sur les rosiers décoratifs

Les rosiers sont des plantes qui survivent parfaitement dans les régions tempérées. Ils peuvent parfaitement servir d’élément décoratif dans votre jardin, sur le mur de votre maison, dans une allée ou même sur votre pergola. Les espèces et variétés sont diverses et le choix est assez large parmi les rosiers décoratifs. Mais voici quelques groupes bien distincts qui sont les plus prisés par les jardiniers.

Les rosiers grimpants

La famille des rosiers compte de nombreux groupes d’espèces. Les rosiers grimpants sont les plus plébiscités pour la décoration. La plupart d’entre eux sont pourvus de roses à la corolle large et très parfumée. Leurs senteurs sont très appréciées. Rien de mieux pour embaumer votre jardin durant la période de floraison.

La particularité des rosiers grimpants

Les rosiers grimpants sont dotés de tiges longues et souples qui facilitent leur pousse sur n’importe quel support, notamment s’il s’agit de réaliser votre mur végétal. Les spécialistes tels que Neogarden le considèrent comme plus intéressant pour palisser un mur. C’est l’une des raisons pour lesquelles vous les retrouvez généralement dans les jardins.

Que ce soit un rosier remontant (idéal pour une floraison jusqu’en hiver) ou non remontant, la majorité des rosiers grimpants vous feront profiter d’un parfum printanier jusqu’à la période des gelées.

La réalisation d’un rosier décoratif pour un jardin nécessite par contre des rosiers lianes. Il s’agit d’une espèce cousine des rosiers grimpants, mais avec une pousse plus dynamique et vigoureuse, allant jusqu’à une dizaine de mètres de hauteur. Sur une palissade, rien de plus coloré pour un effet printemps assuré.

Les rosiers lianes

Les rosiers grimpants sont certes des rosiers décoratifs très esthétiques. Cependant, pour atteindre cet objectif, ils nécessitent un travail important pour que la floraison soit réussie. L’entretien requiert un taillage régulier et précis. Les rosiers lianes sont par contre simples à travailler et à entretenir. Ils sont très dociles et se palissent facilement tant qu’ils sont correctement maintenus sur leur support. Aucun taillage de précision n’est requis. Il vous suffit de retirer les parties mortes, qui dépassent ou qui dérangent. Sa pousse et sa floraison se font d’elles-mêmes.

Les petites attentions nécessaires

Si vous songez à vous faire installer des rosiers lianes sur votre palissade ou mur, demandez à votre horticulteur de vous donner les consignes d’attention. En effet, ces rosiers ont la fâcheuse tendance à trop pousser s’ils ne sont pas régulièrement surveillés. Une façade de maison risque d’être couverte plutôt que prévu si la pousse n’est pas entretenue.

En outre, le support doit aussi être assez solide pour supporter la vigueur des tiges du rosier liane. S’il envahit rapidement le support en question, il se peut que ce dernier flanche sous le poids des lianes. Pour ce faire, une coupe des tiges à la moitié de leurs longueurs est suffisante pour maîtriser sa pousse rapide.

Les rosiers à fruits

Il existe des espèces et variétés de rosiers décoratifs qui produisent des infrutescences durant l’automne. Parmi eux, vous pouvez retrouver les cynorhodons qui ont des couleurs éclatantes. Il n’y a rien de mieux pour égayer un jardin jusqu’à la chute des premières neiges.

Les caractéristiques des rosiers à fruits

De nombreux rosiers à fruits sont des espèces botaniques ou découlant d’un croisement entre deux espèces botaniques. Ils ont un aspect soit arborisé, soit sarmenteux avec des fleurs simples ou demi-doubles. Cependant, ils ne sont pas remontants et n’ont seulement qu’une seule floraison. Après celle-ci, les fleurs (églantines) se muent en fruits colorés (rose, rouge, corail, etc.) dont la pulpe peut être utilisée en confiture.

Les fruits parviennent généralement à rester longtemps sur la plante, même après la chute des feuilles. Regroupés, ils produisent des bouquets de baies qui apportent de la couleur à votre mur ou votre jardin.

Cap sur les rosiers décoratifs
N\\\\\\\'hésitez pas à noter cette page 🙂