Bouturer le Troène, on vous explique la méthode

Bouturer le Troène, on vous explique la méthode

Le Troène se bouture généralement pour constituer une belle haie à moindres coûts. Pour réussir sa multiplication par bouturage, suivez nos conseils :

Quand bouturer le Troène ?

Le bouturage du Troène s’effectue de préférence à la fin de l’été, sur des rameaux semi-aoûtés ou aoûtés. Il s’agit ici de bois n’ayant pas encore fini de durcir et de brunir et dont l’écorce commence seulement à se lignifier.

Bien bouturer le Troène c'est pas si simple mais on vous expliqueQuels outils utiliser pour le bouturage du Troène ?

  • Un sécateur ou un couteau aiguisé et désinfecté à l’alcool,
  • Un greffoir également propre et affûté,
  • De la poudre d’hormone de bouturage pour favoriser l’apparition de racines,
  • Un châssis,
  • Un coffre ou un petit tunnel en plastique pour protéger les boutures de Troène du froid pendant l’hiver (la température ne doit pas descendre en dessus de 5 °C),
  • Du sable de rivière et de la tourbe en quantité égale,
  • Un crayon,
  • Un arrosoir.

Quelles sont les étapes du bouturage du Troène ?

  • Sectionnez l’extrémité de vos rameaux pour avoir des boutures de 15 cm environ ;
  • À l’aide d’un greffoir, coupez nettement à la base et à la pointe de la bouture et retirez le feuillage pour ne garder que deux ou trois paires de feuilles. Coupez aussi la moitié des deux feuilles du bas pour réduire l’évaporation ;
  • Juste avant le repiquage, plongez la bouture dans l’hormone de bouturage et secouez pour éliminer le surplus ;
  • Préparez le coffre en y versant le mélange de tourbe et de sable ;
  • Humidifiez et réalisez des trous espacés de 5 cm pour y planter vos boutures de Troène ;
  • Arrosez doucement et attendez le retour du printemps pour repiquer ;
  • Installez vos boutures dans un coin du jardin pendant l’hiver. Au printemps venu, repiquez-les dans une pépinière avec un sol composé de terre de jardin, de tourbe et de terreau ;
  • En automne, plantez-les à leur emplacement définitif, sur un sol frais, calcaire, bien drainé et fertile. Veillez également à ce que ce soit un endroit ensoleillé ou du moins mi-ombragé.

Avis d’expert : Le Troène est une plante très rustique qui supporte bien l’hiver jusqu’à -30 °C. Cependant, les boutures de Troène sont plus fragiles. Si vous vivez dans une région où l’hiver est très rude, protégez vos jeunes plants en mettant des feuilles mortes de part et d’autre du coffre où vous aurez installé vos boutures et mettez un paillasson sur le châssis.

Bouturer le Troène, on vous explique la méthode
N\\\\\\\'hésitez pas à noter cette page 🙂