Bouturer le figuier, comment s’y prendre ?

Bouturer le figuier, comment s’y prendre ?

Le bouturage du figuier fait partie des méthodes les plus utilisées pour le multiplier rapidement. Voici comment procéder :

Quand bouturer le figuier ?

La période idéale et efficace pour bouturer le figuier se situe du début du mois d’avril jusqu’en juin, en été. Ceci s’explique du fait que c’est en cette saison que le figuier est en pleine croissance et permet une bonne reprise. Durant cette période, surveillez également le calendrier lunaire, car l’enracinement s’effectue plus facilement et plus rapidement lors de la phase de lune montante.

Certains experts conseillent également de bouturer le figuier après la chute des feuilles pour pouvoir prendre de jeunes rameaux âgés d’un ou deux ans.

De quoi faut-il s’équiper pour le bouturage du figuier ?

  • Un sécateur préalablement désinfecté à l’alcool à 90 °C,
  • Un pot,
  • Du gravier, du terreau, du compost et du sable,
  • Un bâtonnet,
  • De l’hormone de bouturage,
  • De l’eau.

Quelles sont les étapes à suivre pour procéder au bouturage du figuier ?

  • Prélevez du pied mère un jeune rameau encore bien vert, comportant trois ou quatre paires de feuilles;
  • Choisissez-en un âgé d’un ou deux ans et sectionnez-l juste sous un œil;
  • Enlevez les feuilles s’il y en a et trempez vos boutures dans de la poudre d’hormones de bouturage pour favoriser l’enracinement;
  • Versez du gravier au fond de votre pot, puis ajoutez un mélange homogène de terreau, de compost et de sable;
  • À l’aide du bâtonnet, faites un trou dans le substrat et mettez-y la bouture de figuier;
  • Tassez bien autour du rameau et arrosez-le;
  • Gardez le pot sous châssis froid et veillez à ce que la terre reste bien humide;
  • À l’automne suivant, vous verrez nettement les premiers signes de croissance et vous pourrez alors rempoter vos jeunes pousses ou les planter à leur place définitive.

Une autre technique pour bouturer le figuier consiste à se servir de boutures à crossette après la chute des feuilles. Pour en avoir, vous devrez couper net la branche qui portait le rameau sur le pied mère de part et d’autre avec 1 cm de chaque côté.

Vous planterez alors vos boutures dressées dans une caisse remplie de sable de manière à laisser à l’air libre leur extrémité. Cette méthode permet de ramollir le bois et donc de faciliter l’enracinement. Conservez vos caisses à l’extérieur, mais à l’abri du gel en hiver.

Au printemps suivant, repiquez vos boutures dans votre jardin dans une terre composée de sable et de terreau à parts égales. Arrosez régulièrement vos jeunes pousses pour maintenir leur sol bien humide et attendez l’hiver suivant pour les planter à leur emplacement définitif.

Avis d’expert : Veillez à enlever les rameaux pendant la première année de végétation de votre jeune figuier pour permettre à la sève de se concentrer sur le bourgeon terminal et favoriser la croissance de votre plante.

Bouturer le figuier, comment s’y prendre ?
N\\\\\\\'hésitez pas à noter cette page 🙂