Bouturer le cognassier

Bouturer le cognassier

Le bouturage du cognassier est un procédé facile à exécuter avec un résultat garanti. Les deux saisons adéquates pour cela sont : en fin d’hiver pour une bouture de rameau simple et en début d’été pour une bouture à crossette sur rameau latéral.

Quels sont les matériels nécessaires pour le bouturage du cognassier ?

Les deux types de boutures nécessitent quelques outils dont :

  • Un sécateur bien aiguisé, de la terre de jardin, du sable de rivière et un pot pour le bouturage de rameau simple ;
  • Un greffoir, de la terre de jardin, du sable, un pot, de l’hormone de bouturage, un bâton ou un gros crayon et un sac en plastique translucide pour la bouture à crossette.

Comment bien bouturer un cognassier : on vous dit tout !Comment procéder au bouturage de rameau simple ?

Cette sorte de bouturage doit s’effectuer en février, après l’hiver. Pour ce faire, il faut tailler de manière nette l’extrémité d’un rameaux d’une longueur d’environ 25 cm. Il faut, ensuite, composer un mélange léger à base d’un tiers de terre de jardin et de deux tiers de sable de rivière à mettre dans un pot. Ce dernier doit être percé en son fond et rempli plus haut que large. Puis, il faut planter la bouture au centre avec une profondeur de 20 cm. Enfin, la bouture doit être installée à l’extérieur et à l’ombre. Elle devrait être enracinée en automne et prête à être installée dans le jardin.

Qu’en est-il de la bouture à crossette sur rameau latéral ?

La bouture à crossette quant à elle est à effectuer en début d’été. Elle consiste à couper, avec un greffoir, une tige vigoureuse à l’extrémité d’un rameau en conservant à sa base un tronçon de 2 ou 3 cm du rameau porteur. Il ne faut conserver que les feuilles à l’extrémité de la tige et couper toutes les autres. Il faut ensuite tremper le talon dans de la poudre d’hormones de bouturage et préparer simultanément un pot similaire à celui qu’on a vu précédemment avec le mélange et le trou au milieu, cette fois-ci creusée avec un bâton. Enfin, il faut y installer la bouture, la reboucher avec le mélange, l’arroser, bien la recouvrir avec un plastique pour ne rien laisser filtrer pendant 3 mois et la placer dans une pépinière ombragée. A l’automne, il faut la repiquer dans un pot rempli d’un mélange à teneur égale de terre de terreau et de sable.

Avis d’expert : Après le bouturage, il faut méticuleusement faire attention aux arrosages pour éviter que la terre ne sèche complètement ou au contraire qu’il y ait de l’eau stagnante. Les deux cas peuvent avoir des effets nocifs sur la bouture.

Bouturer le cognassier
N\\\\\\\'hésitez pas à noter cette page 🙂