5 espèces de rosiers grimpants

5 espèces de rosiers grimpants

De plus en plus demandés dans le domaine de la décoration, les rosiers grimpants ou sarmenteux sont des plantes ornementales qui ont la particularité de différer des autres fleurs par leur mode de développement. En effet, elles poussent de manière verticale en s’accrochant aux supports, permettant aux fleuristes de mieux les tailler. On retrouve une multitude d’espèces de cette plante : il n’est donc pas souvent facile d’effectuer un choix. Nous vous proposons donc de découvrir ici 5 espèces de rosiers grimpants afin de vous guider dans votre choix.

Aicha

Nous commençons cette liste avec un sarmenteux de plus en plus recherché. L’Aicha est un hybride du Rosa spinisissima qui se compose de petites feuilles faisant de l’espèce une plante à grande densité de floraison. Simples et semi-doubles, elles se composent de petits bouquets de fleurs aux couleurs unies « jaunes » et parfumées. Vous pourrez vous procurer un treillis en bois pour plantes grimpantes pour les installer si vous ne voulez pas vos rosiers Aicha près d’un mur. Contrairement à ce que pensent certaines personnes, le rosier Aicha n’est pas une plante remontante. Elle convient aux régions froides et se caractérise par une floraison unique.

Ghyslaine de Féligonde

Très recherché par les passionnés de fleurs anciennes, le Ghyslaine de Féligonde est une plante vigoureuse et très charmante. Elle se présente sous une forme arbustive ou grimpante n’obligeant pas les acheteurs à l’installer contre un support. Hybride du rosier multiflore, elle se caractérise par des roses en forme de pompons et dont la couleur change tout le long de sa vie. Elle commence par avoir :

  • une couleur ocre dès la naissance
  • à la maturité, une couleur jaune abricoté
  • une couleur orange signe que la plante farde
  • une teinte ivoire, annonçant le pâlissement de la plante.

Enfin, avec sa forte résistance aux maladies, c’est la plante idéale si vous ne voulez pas engendrer des dépenses supplémentaires pour son entretien.

Pierre de Ronsard

Il ne s’agit pas ici du poète, mais du rosier grimpant et sarmenteux le plus vendu ces dernières années. Il est né du croisement entre le « Pink Wonder Climbing » et la « Danse des Sylphes’ X “Händel ». Il dégage un parfum de pomme verte en matinée comme en soirée. C’est une fleur très utilisée pour la réalisation de bouquet.
En 2006, elle a reçu la plus prestigieuse récompense internationale au The World’s Favourite Rose. Pour ce qui est de sa santé, il faut préciser des apparitions de taches noires qui n’affectent pas le développement de la plante.

Bobbie James

Bobbie James est une fleur simple, grimpante qui se présente sous forme de liane. C’est une plante qui fleurit entre les mois de juin et de juillet et qui peut contenir jusqu’à 40 bouquets. D’une couleur blanche crémeuse, d’un parfum musqué et d’un feuillage clair, c’est l’idéal à installer dans votre maison. Cette fleur est réputée pour être la liane qui pousse très vite et qui résiste le plus aux maladies. Si votre choix est porté vers cette plante, sachez que son entretien s’effectue en novembre.

Ethel

Nous terminons cette liste avec la plus tardive des lianes. Elle se caractérise par une floraison unique, double, ronde et non remontante. Pour plusieurs personnes, ces particularités lui donnent un côté classique. La particularité de l’Ethel est le reflet rosé sur sa couleur blanche qui le distingue à tous les coups. Il est caractérisé par un fort développement et un parfum plutôt faible. Ce rosier décoratif a la réputation d’être une plante très vigoureuse ayant une très forte résistance aux maladies. Si vous recherchez une plante à grande végétation et ne voulez pas vous retrouver avec une armée d’abeille, c’est la plante qu’il vous faut.

5 espèces de rosiers grimpants
N\\\\\\\'hésitez pas à noter cette page 🙂