Replanter un rosier ou pas ? .. le pourquoi et le comment !

Vous souhaitez transplanter un rosier pour le mettre en valeur dans une nouvelle bordure. Voici quelques conseils précieux pour déplacer un rosier ou planter un rosier dans un autre massif et découvrir quand planter les rosiers.

Des précautions à respecter pour replanter un rosier

Prenez plus de soins pour repiquer un rosier bien vigoureux, il est déconseillé de transplanter un rosier trop âgé. Quand replanter un rosier ? Il vaut mieux déplacer un rosier ou planter un rosier seulement dans la première partie de l’hiver hors-gel, lorsqu’il a perdu ses feuilles et si la terre est assez humide. Comment planter des rosiers ? Pour réussir une bonne plantation des rosiers, vous devez les installer au soleil, espacés et dans un endroit aéré.

Comment procéder pour déplanter un rosier ?

Avant de repiquer un rosier, commencez par le tailler d’un bon tiers et spécialement les branches basses, gênantes pour planter un rosier. Nouez les branches sans trop serrer, cela vous aidera pour planter des rosiers. Les racines du rosier sont plongeantes, bêchez droit tout autour pour enlever la terre avec précaution sur un diamètre et une profondeur d’environ 40 cm.

Évitez d’infliger des blessures aux racines en vous rapprochant de votre rosier. Libérez peu à peu la terre, noyez si nécessaire votre pied et poursuivez en profondeur sans tirer sur la plante pour la dégager. Avec vos gants rosiers, déplantez votre rosier doucement en prenant le plus possible de branches avec les deux mains.

En attendant de replanter un rosier

Si vous ne savez pas quand replanter un rosier ou comment planter des rosiers, enfoncez les racines dans le sable (en jauge) ou dans un sac plastique noir (à l’abri), les racines ne doivent pas sécher avant votre plantation de rosiers.

Quand planter les rosiers ?

Planter des rosiers tôt dans l’hiver est idéal pour une meilleure reprise du racinaire. Retaillez chaque rosier déplanté, coupez à moitié les branches avant de planter un rosier, et enlevez toutes les racines blessées, coupez un tiers des racines saines. Comment replanter un rosier et réussir sinon en taillant sévèrement votre rosier !

Rosier en pot ou en container

On peut acheter en jardinerie des rosiers buissons ou grimpants qui sont conditionnées en pot, appelé container (ou conteneur). En litrage de 3 litres ou 5 litres, ce type de conditionnement permet d’assurer une plantation tout au long de l’année, grâce à l’amas racinaire qui s’est faite pendant sa production. C’est d’ailleurs ce type de production chez les pépiniéristes qui a permis la démocratisation du jardinage chez les particuliers. Pour assurer sa bonne intégration en terre, il faut juste prendre soin de bien tremper la motte avant de le planter, surtout si vous décidez de planter en été, une période ou les rosiers ou besoin de beaucoup. C’est pour cette raison qu’il est quand même conseiller de planter au printemps ou en hiver, pendant le repos végétatif, afin de garantir la reprise et l’enracinement.

Rosier en racines nues

Rosier en racines nues
Rosier en racines nues, prêt à planter

Si vous voulez opter pour une plantation conforme et pérenne, préférez de planter vos rosiers en racines nues. Ce type de conditionnement est réduit à son plus stricte conditionnement car les rosiers vendus en racines nues vous sont livrés sans terre et dépourvus de pot. On peut acheter ce type de rosier pendant l’hiver dans les jardineries et pépinières, pendant la phase de repos végétative de la plante. Ils ne vous restera qu’à praliner les racines pour booster leur enracinement. Cette solution s’applique de décembre à février et c’est donc à cette période qu’il faut les planter, ou les mettre en jauge avant leur plantation définitive. Le gros avantage de la plantation en racines nues, c’est de profiter d’une plante tonique et florifère dès al première année de plantation.

Comment replanter un rosier ?

Pour les plantations de rosiers, appliquez sur les racines un mélange boueux, ou en appliquant du pralin, posez au fond du trou une poignée de fumier, rebouchez avec de la terre de jardin. Noyez à plusieurs reprises pour que les racines soient bien en contact et buttez jusqu’au printemps. Le plus délicat pour les plantations de rosiers est de faire un trou assez profond et de ne pas enfoncer la greffe en terre. Mettre de l’engrais dès le printemps et bien arroser le premier été!

Replanter un rosier ou pas ? .. le pourquoi et le comment !
3.1 (62.5%) 8 votes