Entretien des rosiers

Les rosiers sont des plantes capable de vous offrir une floraison intense pendant de longs mois et animeront votre jardin avec beaucoup de panache. Même si certains types sont capable de fournir un rendement florifère exceptionnel, la majeure partie d’entre eux demandent une attention particulière: un entretien et certaines règles de culture vous assureront une abondance de fleurs pendant la période de floraison.

Au printemps, après une période hivernale plus ou moins longue et rude selon votre régions, les rosiers ont besoin de soins simples mais efficaces: Entretien de la terre, apport nutritif de qualité et paillage adapté. 

Apport nutritif et traitement

Fin février à fin avril, un engrais pour rosier est le bienvenu, il donne un coup de pouce au rosier qui a souvent été bien malmené durant l’hiver. Cet engrais, se présentant sous la forme de poudre blanche ou billes blanches, se trouve très facilement en commerces spécialisés, épandez-le sur le terreau mais évitez son contact direct avec les racines, recouvrez cet engrais de terre ou terreau puis arrosez juste ce qu’il faut, vous verrez en moins de deux semaines un résultat impressionnant.
Vous pourrez renouveler cette opération en été après une période sèche.

A titre de prévention, vous pouvez également traiter les rosiers avec de la bouillie bordelaise, une légère pulvérisation sur les branches (quand les feuilles n’ont pas encore poussé) et le sol les préservera des champignons.

Paillage des Rosiers

Pour finir, paillez le pied de vos rosiers, vraiment l’idéal est un paillage à base de compost maison (votre tonte par exemple), il ne vous en coutera rien, ou encore du fumier. Surtout, ne pas utiliser d’écorces de pins, leur acidité est nuisible aux rosiers! Le paillage limite les arrosages (économie d’eau), il conserve une humidité et une hydratation en douceur de votre rosier, il nous épargne également un laborieux désherbage donc une étape à ne pas négliger !

Entretien après l’hiver

Le rosier aussi a subi les marques de l’hiver, le moment est venu de couper les fleurs fanées ainsi que les tiges à l’aide d’un sécateur, la sève ira ainsi directement aux nouvelles pousses!

Entretien de la terre

Enlevez dans un premier temps les mauvaises herbes et les feuilles mortes qui asphyxient le pied de vos rosiers. Autant ce paillage naturel peut les préserver pendant les périodes de gel, autant  l’arrivée du printemps, quand la sève remonte, il est nécessaire que la terre respire nouveau. Une fois ce nettoyage de base effectué, aérez et ameublissez la terre à l’aide d’une griffe ou d’une bêche.

Entretien des rosiers
N\\\\\\\'hésitez pas à noter cette page 🙂